Attiré par le monde de la recherche, passionné par le digital, envie de développer un projet d’innovation avec un partenaire industriel ou de créer une entreprise, tout est possible avec le cursus ingénieur CentraleSupélec !

Tout au long du cursus, l’élève-ingénieur aura une vaste palette de choix : électifs, séquences thématiques et métier, semestre à l’international ou double-diplôme.

Il aura également la possibilité d’approfondir une ou plusieurs disciplines, au sein même du cursus :

  • en L3 scientifique ou en master recherche
  • en bénéficiant d’un large choix de parcours personnalisés pour acquérir des compétences pointues dans des domaines comme la recherche, l’entrepreneuriat ou l’infosécurité.

Une année entre la 2e et la 3e année peut également être consacrée au digital au sein du Centrale Digital Lab ou au Développement durable avec une césure dans la Shift Year

L’élève-ingénieur peut aussi opter pour le parcours en Alternance afin d’entrer, dès la 1ere année, en prise directe avec les entreprises, ou encore pour un « dual diplôme » permettant d’acquérir une double formation grâce aux partenariats de l’école avec 11 prestigieuses universités et grandes écoles, parmi lesquelles l’ESSEC, Sciences Po, l’ENSCI Design…

 

Le parcours Entrepreneuriat

Trois niveaux de formation à l’innovation et à l’entrepreneuriat sont intégrés au cursus ingénieur :

  • Tous les élèves découvrent et sont sensibilisés à l’innovation et à l’entreprenariat dans le cursus CentraleSupélec ;
  • une centaine d’entre eux pourra approfondir cette compétence via un apprentissage métier en 3e année pour acquérir les savoir-être et savoir-faire (stratégie, marketing, finance, gestion des ressources, constitution d’un business plan …).
  • Les plus motivés – une trentaine – acquerront une expertise grâce au « parcours entrepreneur » (parcours spécifique sur l’intégralité du cursus) qui permettra aux futurs créateurs de développer leur projet via un aménagement de leur cursus.

L’esprit d’innovation et d’entreprenariat est une compétence développée dans les enseignements de manière transversale. Des apports spécifiques sont réalisés, à travers, notamment la « startup week », une semaine portant sur une simulation de création d’entreprise par groupes de 5 étudiants.

Le parcours InfoSécurité

Le parcours InfoSec vise à former des Ingénieurs CentraleSupélec experts de très haut niveau, capables de comprendre et d’anticiper des attaques sans cesse plus complexes.

L’ambition est de former ceux qui seront les garants de la sécurité des données numériques de demain.

De tels experts sont aujourd’hui rares sur le marché́ du travail, et leur recrutement passe dès à présent par des tests techniques très poussés (notamment à l’ANSSI, à la DGA, dans les différents services de renseignement de l'Etat, ainsi que dans nombre d’entreprises, notamment les GAFAM).

Le parcours InfoSec se compose de séquences thématiques et générales de 2e et 3e années du  cursus Ingénieurs. Les séquences suivies en 2e année permettront d'acquérir une formation solide en système d'information, tandis que les séquences de 3e année apporteront le haut niveau d'expertise en sécurité visé.

Le parcours Recherche

 Le cursus CentraleSupélec comporte une sensibilisation à la recherche pour tous les élèves (1/2 journée de sensibilisation dès la rentrée). Il s’agit de former les élèves à un corpus de compétences à caractère universel pour de futurs ingénieurs, particulièrement prégnantes en recherche, et les familiariser avec le monde de la recherche : institutions, acteurs, méthodes, enjeux pour la connaissance et l’innovation.15 à 20% des élèves pourront en outre réaliser un projet long de recherche.

Les plus passionnés – une quarantaine - ont la possibilité de suivre pendant leurs trois années à l'école un parcours d'excellence axé sur les sciences et la recherche permettant de découvrir le monde de la recherche par un apprentissage progressif, adossé à leur cursus.

Les objectifs

  • Le parcours recherche vise à former des ingénieurs capables de tisser des liens forts entre recherche académique et entreprise, gage de réussite pour l’innovation.
  • Il offre un parcours adapté aux élèves attirés par une ou des disciplines scientifiques.
  •  Il amène naturellement les élèves vers un doctorat, diplôme à la fois reconnu pour le pilotage de grands projets en entreprise à l’international et porte d’entrée pour une carrière académique.
  • Il permet aux élèves de se familiariser avec le monde de la recherche, les aider à se construire un réseau professionnel solide.

Qu'est-ce que le Parcours Recherche ?

  •  Le Parcours est basé sur la conduite d’un projet de recherche en 3 ans dans un laboratoire de l’école ou de l'environnement Paris-Saclay.
  • La formation scientifique est renforcée. Le cursus est spécifiquement aménagé. Le séjour à l’international est intégré au projet de recherche.
  • Chaque élève du parcours est associé à un référent scientifique qui propose et encadre le projet. Sous sa supervision, l’élève se forme aux métiers de la recherche et à la conduite d’un projet grâce à son immersion en laboratoire.
  • A l’issue des trois années dans le parcours, l’élève se voit attribuer le label CS+R sur son diplôme d’ingénieur, véritable valeur ajoutée pour un début de carrière en recherche académique ou R&D. 

Le Label CS+R valorise cette expertise pour celles et ceux qui souhaiteront s’engager dans une thèse de doctorat ou intégrer un centre de R&D en entreprise.

Déroulement du parcours

Au cours des trois années de projet, les élèves découvrent puis acquièrent une expertise dans une thématique de recherche scientifique, développent des savoir-faire en techniques expérimentales, approches théoriques ou simulation numérique, des compétences en communication écrite et orale, en médiation scientifique, en travail d’équipe, en conduite d’un projet de recherche.

En première et deuxième année : les élèves suivent 4 compléments scientifiques choisis dans les diverses disciplines présentes à l’école. En 1e année, leur projet débute par 8 jours en immersion au laboratoire et se poursuit ensuite par un travail régulier. En deuxième année, le séjour à l’étranger est choisi en cohérence avec le projet, soit en université pour un complément de formation, soit dans un laboratoire scientifique.  En troisième année, les élèves peuvent participer à l’enseignement et organisent une manifestation scientifique. Le stage de fin d’études d’ingénieur de six mois à plein temps leur permet de terminer leur projet.

 

Le Centrale Digital Lab (Digital Tech Year)

Lancée en 2015, le Centrale Digital Lab (appelée auparavant Digital tech Year) est une expérience avancée au contact d’entreprises, centrée sur l’innovation et en rapport avec les exigences scientifiques et managériales du cursus d’ingénieur CentraleSupélec.

Il s’adresse aux élèves extrêmement motivés par le digital, choisissant une année supplémentaire dans leur cursus pour une immersion technique avancée basée sur l’open innovation numérique.

En 4 ans, 165 prototypes ont été développé pour répondre aux enjeux de transformation numérique de 103 partenaires.

Domaines d’intervention : intelligence artificielle, machine Learning, computer vision, data science, voicebot & ChatBot, Prédiction, IoT, fullstack web, fullstack mobile, UX/UI Design.

Le cursus ingénieurs par Apprentissage

La voie en alternance mène exactement au même diplôme que celui de la voie étudiante. Pour cela, deux dispositifs d’alternance sont proposés par l'Ecole : le contrat d’appprentissage et le contrat de professionnalisation.

    Contrat d’apprentissage :

    Le cursus ingénieur par un contrat d’apprentissage offre la possibilité à chaque élève-ingénieur d’effectuer sa formation en alternance avec une entreprise qui l’accompagne tout au long de la scolarité.

    Pour accéder à ce parcours, il faut, avoir selectionné la voie par apprentissage dans les voeux sur les plateformes d'isncription aux concours et être issu d'une CPGE MP, PC, PSI, PT, TSI, ATS ou d'une formation délivrant le grade de licence.

    Les avantages du cursus alternance par contrat d’apprentissage :

    • Préparer un diplôme très recherché par les entreprises
    • Capitaliser, sans césure, une expérience professionnelle de 2 ou 3 ans à la diplomation (multiples missions en entreprise, de durée variable entre 3 semaines et 6 mois)
    • Bénéficier précocement du statut de salarié à temps plein (rémunération mensuelle, cotisations retraite, congés payés, etc.)
    • Jouir d’une autonomie financière grâce à un salaire encadré par la loi  et non imposable
    • Être entièrement exonéré des frais de scolarité
    • Bénéficier de la complémentarité entre 2 environnements de formation : en entreprise et à l'Ecole.

    Se former par contrat apprentissage c’est :

    • Valider les mêmes acquis de compétences que l’ensemble de la promotion. La voie par apprentissage propose une évolution progressive des enseignements depuis des modalités spécifiques vers une mutualisation avec la voie étudiante
    • Démarrer son cursus en effectifs réduits – classes de 25 élèves environ – qui permettent un accompagnement personnalisé de chacun
    • Bénéficier d’une pédagogie différenciée : la voie par apprentissage s’appuie essentiellement sur une pédagogie inductive, où les concepts abstraits viennent éclairer des problématiques concrètes ; L’enseignement mêle étroitement théorie et mise en application
    • Bénéficier d’un accompagnement personnalisé par :
      • un maître d’apprentissage qui accueille l’apprenti, prend en charge l’encadrement et la formation pratique au sein de l’entreprise et participe aux évaluations ;
      • un tuteur académique chargé de suivre et d'encadrer l’apprenti tout au long de son cursus via des contacts réguliers.
    • Exécuter des missions en entreprise qui permettent de valider une partie des compétences du cursus ingénieur.
       

    Description du cursus ingénieur CentraleSupélec par un contrat d’apprentissage :

    La première année est entièrement dédiée et se déroule sur le campus de Rennes ou celui de Metz ; elle comporte les mêmes cours fondamentaux qu’en voie étudiante, complétés par des renforcements en mathématiques et en physique afin de développer les aptitudes nécessaires au traitement des systèmes complexes. Le rythme d’alternance proposé (un mois en école, un mois en entreprise), qui permet une immersion profonde dans chacun des univers, est plébiscité par les élèves et les entreprises.

    La deuxième année s’effectue intégralement sur un même campus, celui de Paris-Saclay à Gif-sur-Yvette. Les cours sont calés sur le rythme du cursus étudiant (séquences académiques - générales ou thématiques - de 8 semaines). Certains sont spécifiques, la plupart mutualisés avec la voie étudiante (avec examens communs). Plus irrégulières qu’en première année, les périodes en entreprise sont de durée variable entre 2 semaines et 3 mois.

    La troisième année est totalement commune avec la voie étudiante, hormis les semaines de filières métiers passées en entreprise ; elle s’effectue sur l’un des trois campus de l’École en fonction de la dominante et de la mention choisies. Le rythme d’alternance est de 6 mois à l’école (entrecoupés de quelques quinzaines en entreprise), puis 6 mois à temps plein en entreprise.

     

    Contacts :